Mode

Quand la fringue nous parle

S’il y a bien une chose que je déteste, et ce depuis que j’ai un minimum de conscience de ce que je porte, ce sont les écritures sur les vêtements. Je ne supporte pas quand un vêtement porte une inscription, que ce soit le nom de la marque lui-même (bonjour, je suis un panneau publicitaire ambulant !) ou n’importe quel message rigolo-provoco-sexy (genre, un message sexy, si après on me dit pas qu’on se fout de nous). Outre le fait que je trouve la plupart de ces messages débiles (évidemment c’est le moment que choisit mon cerveau pour effacer tout souvenir plus ou moins précis d’un t-shirt atroce que j’aurais pu croiser récemment), je ne me vois pas arborer un message auquel je n’adhère pas ou qui ne coïncide pas avec mon humeur du jour (ben oui, on est étudiante en lettres ou on l’est pas ^^’).

Plus récemment, j’ai réalisé que ce rejet du t-shirt a message s’étendait à tout un tas de motifs un peu présents (je ne vous parlerait pas de la doudoune à licorne de ma prof (si, si, je vous jure), mais rien qu’une photo de jeune femme en gros sur mes seins, je suis pas emballée). De fait, ma garde-robe est essentiellement composée de teintes unies, avec parfois un imprimé répétitif, souvent graphique. Et ça, par contre, c’est plutôt récent : je porte de moins en moins de motifs, et ceux que je porte sont soigneusement sélectionnés.

Pourquoi ? Probablement parce que, avant même d’entendre parler de minimalisme et de versatilité (est-ce que ça se traduit tel quel en français ?) de la garde-robe, j’avais bien conscience qu’avoir dans une même tenue des petites fleurs, des carreaux, des rayures, et un gros motif coloré en plus au milieu, c’est un peu too much (comme aurait dit la lycéenne que j’étais).

Ainsi je trouve de la variation dans des choses plus subtiles pour apporter un peu de piquant à une tenue, comme par exemple un joli point fantaisie sur un pull uni (eh oui, je ne sais pas si c’est parce que je tricote moi-même et que malheureusement les points fantaisie sont durs sa mère à faire, mais j’en raffole ^^). Je vous laisse avec un petit exemple que j’ai dans le collimateur depuis un moment :

G3868-IH-1

EDIT : et voici ce qu’on peut trouver dans ma propre garde-robe ^^

Sur ces photos je porte un pull de marque inconnu (acheté dans une petite boutique qui a fermé depuis, donc pour retrouver c’est pas gagné ^^’), un slim Stradivarius, des baskets Primark, une montre Louis Pion et une ceinture Bershka.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s