Minimalisme·Mode

Sélection

J’ai déjà pas mal insisté dessus dans mes articles précédents, mais ça fait plusieurs années que j’ai un budget vraiment restreint pour les vêtements. Par ailleurs, et de façon non reliée, j’en suis venue récemment à m’intéresser au minimalisme. L’un des éléments importants, c’est que si l’on décide de passer la saison avec un nombre limité de pièces, et de favoriser le qualitatif au quantitatif, il faut être très prudent avec la sélection qu’on fait des articles qu’on achète.

Ma bible du minimalisme propose à ce sujet tout un tas de bons conseils sur la façon de choisir une nouvelle pièce pour son dressing. Voici, revus à ma sauce, les conseils que j’ai retenus :

  • rien ne vaut une approche directe. Outre le fait que je suis pour le maintient des commerces de proximité, l’achat sur internet présente de gros risques. Toutes les informations / photos du monde ne vous permettront jamais de savoir précisément ce qu’un vêtement donnera sur vous, qu’il s’agisse de la matière, de la coupe, ou même (et encore pire, en fonction des réglages photo ou de votre écran) de la couleur.
  • pour avoir un maximum de chances d’éviter l’achat impulsif (soyons objectifs : le risque zéro n’existe pas ^^’), il faut partir faire les magasins avec une idée, la plus précise possible, de ce que vous recherchez (c’est-à-dire au moins un type de vêtement, et idéalement des caractéristiques de couleur, de style, de matière…)
  • lorsqu’un vêtement vous plaît, il peut être utile d’essayer de visualiser la place qu’il occupera dans votre garde-robe (est-ce qu’il vient remplacer une pièce usée ou qui ne vous plaît plus trop, est-ce que vous avez remarqué qu’il vous manquait ce genre de vêtement…). Évidemment, c’est la partie la plus difficile, puisqu’il est si facile de se trouver des excuses quand on a un coup de cœur déraisonnable ^^’
  • en cas d’incertitude, il ne faut pas hésiter à revenir essayer le vêtement avec une tenue différente (idéalement une tenue-type dans laquelle vous vous sentez bien), pour voir s’il s’intègre bien dans vos habitudes vestimentaires.

Plus l’approche est ritualisée, plus le risque d’acheter quelque chose qui ne vous plaît que sur le moment est limitée. La blogueuse d’into mind a carrément une liste de 5 questions qu’elle se pose face à un nouvel achat ! Personnellement, je suis plus à l’aise avec un peu plus de liberté, surtout qu’il ne faut pas oublier que la mode est avant tout un plaisir, et qu’on n’est pas là pour se prendre la tête avec. Si à un moment vous avez envie d’un achat-plaisir, rien ne vous en empêche ! L’idée (pour moi) du minimalisme est d’éviter de se retrouver stressée/attristée devant son armoire à cause du fameux « j’ai rien à me mettre ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s