1 clothe / 1 story·Mode

En série (3)

Ça fait un moment que je ne vous ai pas parlé de ma garde-robe et de ce qu’elle contient : voici donc un article sur deux pantalons identiques (sauf la couleur) achetés en même temps ^^

Il y a quelques temps déjà (c’est-à-dire au moins deux ans), j’ai découvert la marque Stradivarius, qui s’est installée dans mon centre ville. Je rentre je fouille : oulàlà, c’est bariolé et c’est très très ‘jeune’, vraiment trop pour moi ^^’. Mais à ce moment-là je cherchais un slim (mon premier !) et il se trouve que j’en déniche un, simple, pas cher. Je l’essaye, il me va comme un gant, le super vendeur me constitue un look et me recoiffe pour me montrer comment c’est trop canon (oui, j’avais besoin d’être convaincue, à l’époque j’étais plutôt baggy ou bootcuts, donc ça me faisait du gros changement ^^’), je l’achète. Résultat, je l’ai toujours (même si en fait il serait temps de le remplacer : deux ans de portage intense (en plus je crois que c’est plutôt trois ans) ont eu raison de son prix mini), et je suis très contente de la coupe, qui me va parfaitement et ne s’est quasiment pas relâchée (à part aux genoux).

Je n’ai donc pas oublié ce repère à slim, et l’été dernier, quand j’ai voulu refaire le plein dans des couleurs estivales, j’y suis retournée, et j’en ai trouvé deux magnifiques :

En série (4)
Slims Stradivarius (été 2015), jaune et rose-orangé

Je n’ai pas été déçue : je les ai énormément portés ^^

J’ai eu une petite préférence pour je rose-orangé, que j’ai mieux réussi à assortir, mais les deux m’allaient parfaitement et ont parfaitement rempli l’office que j’attendais deux : apporter des couleurs peps à mes tenues d’été ^^. Seul bémol, après une saison (qui a duré assez longtemps, l’été indien n’est même pas encore vraiment fini ici, ya plus de saison ma brave dame !), le rose-orangé que j’ai porté vraiment beaucoup montre des signes de fatigue : j’ai l’impression que ce modèle contient beaucoup plus d’élasthanne que mon vieux modèle, ce qui fait qu’aux endroits stratégiques où je tirais dessus pour le remonter et le mettre bien en place, le tissus a eu l’air de s’étirer, et maintenant à plat il forme des ‘rides’ un peu bizarres, et il est légèrement détendus aux mêmes endroit quand je le porte.

Ce bémol ne m’a pas dérangée outre mesure, tu sais que quand tu payes tes slims 15€ pièce ce n’est pas pour construire une longue histoire avec eux, et c’est également pour cette raison que je n’ai pas hésité une seule seconde à choisir des coloris très flashy, qui ne seront plus nécessairement à la mode dans peu de temps. Si cette idée n’est pas très ‘minimaliste’, c’est malgré tout important pour moi d’avoir des pièces fortes dans mon dressing, tout en sachant bien qu’on s’en lasse plus facilement et qu’elles peuvent être plus difficiles à assortir ; du coup, je n’ai aucun problème à me dire que j’achète ces pièces à un prix bas, et qu’elles risquent de tenir le coup moins longtemps.

Top Kookaï, slim Stradivarius, boots Bryan Blake, bracelet d’origine inconnue, boucles d’oreilles Primark.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s