1 clothe / 1 story·Mode

Une histoire d’amour à retardement

Pour raconter cette histoire d’amour, je dois remonter à une histoire d’amour précédente, que je n’arrive même pas à dater tellement elle remonte ! Ça doit bien dater d’il y a six ou sept ans : j’avais trouvé une paire de boots grises (que vous voyez encore sur certaines photos : ce sont mes boots Koah), parfaites, en super soldes dans un magasin habituellement plutôt cher mais qui a de très belles choses. Ni une ni deux, je me les fait offrir sous un prétexte quelconque par ma mère et elles sont parfaites : je ne les ai quasiment pas quitté pendant au moins deux hivers, sans compter la saison où je les ai achetées (j’ai oublié de préciser : bottines fourrées ^^). Malheureusement, comme rien n’est éternel, au bout de trois grosses saisons à être tout le temps à mes pieds, les belles ont commencé à montrer des signes de faiblesses.

Ma sœur et moi sommes donc parties en quête d’une nouvelle paire, pour m’aider à faire une transition en douceur (le deuil des chaussures est une épreuve longue et douloureuse mes amis ^^’). Nous retournons dans le même magasin et là, déception, je n’ai pas de coup de foudre. Je cherche, j’essaye, même en regardant dans les autres pointures, je ne trouve rien qui me transcende. Malgré tout, je tombe sur une paire de boots, massives, blanches, avec la tige abondamment cloutée. Elle ne ressemble pas vraiment à ma vieille paire, mais c’est la seule qui me parle dans tout ce que je vois, je l’embarque.

Les années qui ont suivi n’ont été qu’une longue déception : les quelques fois où je les ai portées je les ai trouvées lourdes, trop visibles sur ma tenue. Et j’étais d’autant plus embêtée que c’était un cadeau de ma sœur et que j’avais fait l’erreur de lui faire dépenser ses sous pour une paire qui ne me plaisait pas vraiment (déjà que ça ne me plaît pas vraiment quand ce sont mes sous, alors quand ce sont ceux des autres…). Pendant trois ans les malheureuses gisent au fond de mon dressing, quasiment intouchées.

Et, il y a quelques mois, révélation (oui, encore un titre de Twilight, je suis désolée je fais pas exprès, promis ^^), rien de moins ! Je me suis mise à les porter abondamment : elles sont suffisamment larges pour être portées avec de grosses chaussettes quand il fait froid et suffisamment légères (en terme de chaleur) pour être portées même s’il fait un peu chaud, et je les assume parfaitement !

Comment expliquer ce revirement ? Je crois tout simplement que quand je les ai achetées elles ne s’accordaient pas vraiment avec mon dressing. Mais maintenant qu’il a évolué, elles conviennent parfaitement pour presque toutes les tenues que j’aime porter hors du travail, et je ne m’en prive pas. Elles sont toujours lourdes, et quand je marche beaucoup avec il m’arrive d’avoir des courbatures le lendemain, mais au moins je me dis que ça me fait faire du sport ^^

J’ai placé au passage tout plein d’articles qui font partie de mon butin de soldes ^^

Boots Ash, slim Zara (hiver 2015), blouse Zara (hiver 2015), sac Zara (hiver 2015) (si, si, j’ai aussi fait des achats ailleurs que chez Zara ^^’), gilet de marque inconnue (mais acheté pendant les soldes, quand je suis arrivée chez moi j’ai juste remarqué qu’il n’y avait pas d’étiquette de marque dessus, va savoir…), montre Fossil.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s